Gaz

Les alliages d’apport et les flux décapants destinés au brasage capillaire et au soudobrasage des installations de gaz font l'objet d'un processus de certification rigoureux. La marque ATG brasures constitue une preuve de conformité aux exigences réglementaires applicables aux produits de brasage et de soudobrasage pour les installations de gaz concernées par l’arrêté du 2 août 1977 modifié « Règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d’hydrocarbures liquéfiés situées à l’intérieur des bâtiments d’habitation ou de leurs dépendances ». La norme NF P 45-204 (NF DTU 61.1 "Installations de gaz dans les locaux d'habitation") complète ces règles.

gas_titel.jpg

La marque ATG Brasures garantit la qualité et la sécurité des alliages d’apport et flux destinés au brasage capillaire et au soudobrasage pour les canalisations de gaz en visées par les spécifications ATG B.524 "Installation de gaz combustibles en tubes de cuivre" (Mars 2009 + amendement A1 de juin 2011).

Les domaines d’application visés par la certification ATG Brasures

Les trois domaines concernés sont :

  • Le brasage capillaire fort (température de fusion supérieure à 450°C) ;
  • Le brasage capillaire tendre aussi appelé brasage à l’étain (température de fusion inférieure à 450°C) ;
  • Le soudobrasage.

Les produits certifiés pour les tubes cuivre doivent être conformes aux Spécifications ATG suivantes :

  • ATG B. 524-3 : Alliages d'apport et flux pour le brasage fort cuivre ;
  • ATG B. 524-4 : Alliages d'apport et flux pour le brasage tendre cuivre ; L’utilisation du brasage tendre est interdite dans les parties d’installation à usage collectif et en ERP. Le brasage tendre n’est autorisé que pour les installations intérieures aux logements, à pression inférieure ou égale à 400 mbar en habitation individuelle, à pression inférieure ou égale à 50 mbar en immeuble collectif et pour les réparations à l’identique.
  • ATG B. 524-7 : Alliages d'apport et flux pour le soudobrasage cuivre.

Pour tous les modes d’assemblage, il existe également des restrictions d’utilisation en fonction du diamètre des canalisations qui varient selon le type d’installation (logement, ERP, réseaux).

Rappel : Les installations à usage collectif en immeuble d’habitation et les installations à pression supérieure à 400 mbar en ERP doivent être réalisées par des personnes munies d'une attestation d'aptitude professionnelle spécifique du mode d'assemblage du matériau concerné.

Pour les réseaux de distribution : selon l’article 6 de l’arrêté du 13 juillet 2000 portant règlement de sécurité de la distribution de gaz combustible par canalisations, l'opérateur de réseau est responsable du choix des matériels et des matériaux mis en œuvre sur le réseau. Les procédés de soudage, soudobrasage, soudage et électrosoudage sont décrits dans les cahiers des charges AFG RSDG 3.

La certification des alliages d’apport et des flux

Les contrôles et les essais rigoureux effectués lors de l’admission à la marque et lors des actions de surveillance permettent de garantir la conformité des produits.

Les principales caractéristiques certifiées par la marque ATG Brasures sont :

  • La composition chimique de l’alliage ;
  • L’aptitude au brasage capillaire ;
  • La résistance mécanique de l’assemblage ;
  • La résistance d’accrochage conventionnelle (pour les produits de soudobrasage) ;
  • Le marquage et le conditionnement.

Ce sont les couples alliages d'apport / flux qui sont certifiés. Les essais en laboratoire portent toujours sur l’alliage associé à son flux. Leurs conditionnements respectifs portent le même numéro d’enregistrement (repère) ATG. Il ne faut jamais utiliser avec un alliage d’apport un autre flux décapant que celui qui a été certifié. Le couple alliage / flux décapant doit être certifié et marqué ATG avec un numéro de couple (Numéro repère à 4 chiffres) :

atg.jpg

Repère N°XXXX

Comment reconnaître les brasures certifiées  ATG ?

  • Vérifier que le logo et le numéro ATG figurent sur l’emballage des produits ;
  • Consulter la liste des produits certifiés sur www.certigaz.fr.

De nouvelles codifications

Depuis 2013, les codifications des alliages certifiés ATG Brasures ont changé. Le tableau suivant indique les anciennes et les nouvelles codifications :

      Anciennes codifications Nouvelles codifications depuis le 1er juillet 2013

référentiel

type

désignation alliage
NF EN ISO 3677

NF EN 1044 (1999)

NF A 81-362 (2002) NF EN ISO 17672
(07/2010)
NF A 81-362 (12/2010)
ATG B524-3    brasage fort cuivre B-Cu87PAg(Ni)-645/725   07B3   CuP291
ATG B524-3 brasage fort cuivre B-Cu36AgZnSn-630/730 AG106   Ag134  
ATG B524-3 brasage fort cuivre B-Ag40CuZnSn-650/710 AG105   Ag140  
ATG B524-4 brasage tendre cuivre S-Sn96Ag-221   96E1   Sn596
ATG B524-7 soudobrasage cuivre B-Cu60Zn(Si)-870/910   60C1   Cu472

30 couples sont certifiés ATG Brasures

Le tableau ci-dessous présente la répartition des 30 couples certifiés. Il existe un grand nombre de couples certifiés en brasure 6% d’argent (CuP291) tandis que pour certaines applications particulières, un seul couple est certifié :

Alliages

Nombre de couples

Ag

Spec. ATG

CuP291 16 6% B.524-3
Ag134 7 34% B.524-3
Ag140 5 40%

B.524-3

 

Cu472 1   B.524-4
Sn596 1 3% B.524-4

Liens utiles

 

 

Partagez