Raccords à sertir

une mise en œuvre extrêmement simple, les raccords à sertir sont la garantie d'un montage sûr et indémontable. Bénéficiant d'un Avis Technique du CSTB et disponibles dans toutes les tailles et toutes les formes jusqu'au diamètre 54, les raccords à sertir représentent une solution très intéressante pour les professionnels.

ok_different_fittings.jpg

Indépendamment de la simplicité et du gain de temps pour l'installateur, l'utilisation des raccords à sertir s'impose naturellement dans plusieurs cas de figures :

  • Partout où l'emploi d'une flamme est interdit comme par exemple les sites de production chimique.
  • Partout où la flamme n'est autorisée que sous conditions : c'est le cas des grandes surfaces, des musées, des monuments historiques, des hôpitaux. Plus généralement, tous les lieux publics où les travaux ne peuvent s'effectuer qu'en absence des visiteurs.
  • Partout où l'utilisation d'une flamme présente des risques de dégradation ou des risques ou pour l'environnement. Les exemples sont ici nombreux : les installations en plafond revêtu de plaques PSE (risque d'émanation de gaz toxiques), les vides sanitaires, les rénovations en apparent, la présence d'isolants tels que le polystyrène expansé …

Les conseils de sertissage

Après avoir coupé le tube de cuivre à l'aide d'un coupe-tube, il suffit de suivre une méthodologie très simple :

  • Ebavurer soigneusement le tube afin qu'aucune aspérité n'endommage le joint du raccord.
  • Essuyer le tube pour éliminer toute trace de graisse ou de solvant au niveau de l'emboîture.
  • Marquer au feutre l'emboîture du raccord sur le tube.
  • Vérifier que la mâchoire de sertissage correspond au bon diamètre.
  • Sertir en pressant la gâchette de la sertisseuse jusqu'au déclic caractéristique qui indique que l'opération est terminée.
  • Contrôler que le raccord est correctement placé en vérifiant le marquage de l'emboîture.

Partagez