Pose

La longévité d'une installation est essentiellement dépendante de la qualité et des soins des travaux d'assemblage et de pose des canalisations. En particulier, il y a lieu de tenir le plus grand compte des techniques d'assemblage des tubes, de la façon dont les canalisations seront soutenues, de la possibilité d'assurer au tube une libre dilatation et contraction en fonction des variations de température, des prescriptions particulières concernant certains interdits qui présentent potentiellement un préjudice à l'ensemble de l'installation.

Emplacement des canalisations et assemblage

Les canalisations en cuivre peuvent être posées le long des murs et cloisons en apparent, dissimulées, accessibles ou non accessibles dans certaines conditions. Un certain nombre d'emplacements sont interdits à la pose des canalisations en cuivre comme par exemple :

  • les conduits de fumées,
  • les conduits de ventilation,
  • les conduits d'ordures ménagères.

Les assemblages entre canalisations et appareils dont l'entretien nécessite la dépose doivent permettre cette dépose. Les raccords mécaniques démontables doivent être accessibles.

Fixation des tubes de cuivre

Pour la pose en apparent ou accessible, les tubes seront fixés par colliers. La distance à respecter entre deux colliers pour assurer une bonne tenue de la canalisation est fonction du diamètre des tubes. Les écartements maximum entre les supports sont les suivants :

  • 1,25 m pour un diamètre extérieur inférieur ou égal à 22 mm,
  • 1,80 m pour un diamètre extérieur au delà de 22 mm et jusqu'à 42 mm,
  • 2,50 m pour les diamètres supérieurs à 42 mm.

Pour la pose inaccessible, l'écartement maximum est de 2,5 m quelque soit le diamètre de la canalisation.

Effets de la dilatation

Bien que le coefficient de dilation linéaire du cuivre ne soit pas très important (16,8x10-6 par °C), il est essentiel de prévoir la libre dilatation du métal. Le cas échéant, il faudra prévoir des modes de pose du tube ou des procédés particuliers visant à absorber la dilatation ou la contraction nées des variations de température.

La dilatation est absorbée par les moyens suivants :

  • changement de direction des tubes pour les dilatations thermiques de faible amplitude,
  • lyres pour des dilatations plus importantes,
  • compensateurs de dilatation,
  • assemblages particuliers (joint par exemple).

Il convient de noter que la plupart de ces procédés sont inutiles si l'installation ne comporte pas de grandes longueurs droites. De nombreux changements de direction constituent autant de points d'absorption de dilatation particuliers.

Encastrement

Une canalisation est encastrée lors qu’elle est mise en place (avec ou sans fourreau) dans le gros œuvre et enrobée avec un matériau compatible. Dans ces conditions, certaines règles doivent être respectées :

Emploi du fourreau pour le chauffage :

• Fourreau obligatoire si la température est supérieure à 60°C.

            - Pièces humides : le fourreau doit dépasser de 30 mm au-dessus du revêtement du sol.

            - Pièces sèches : le fourreau doit dépasser de 10 mm au-dessus du revêtement du sol.

• Pour les tubes pré-isolés, l’isolant fait office de fourreau.

Emploi du fourreau pour l'eau sanitaire :

• Gaine ou fourreau ne sont pas obligatoires.

Tube de cuivre pré-gainé recommandé, le gainage ne fait pas office de fourreau.

Piquage et assemblage :

• Piquage autorisé seulement au droit des appareils.

• Seuls les raccordements non démontables sont autorisés :

            - brasage tube à tube,

            - raccord brasé,

            - ou sertissage.

 

fittings.jpg

 

Partagez

le_tube_de_cuivre.jpg
Les installateurs en sanitaire et chauffage se posent souvent un certain nombre de questions sur des sujets les plus variés. A travers un quizz ludique, cette brochure apporte des réponses argumentées dans un large domaine de compétences : mise en œuvre, normes, produits, techniques etc.
21/09/2015
les_fiches_techniques.jpg
Ces documents servent à prendre connaissance, rapidement, des points essentiels concernant les sujets touchant aux tubes de cuivre. Conseils et recommandations permettent d'éviter les erreurs et de concevoir une installation en toute sérénité.
21/09/2015