Les alliages d’apport et les flux décapants destinés au brasage capillaire et au soudobrasage des installations de gaz font l'objet d'un processus de certification rigoureux. La marque ATG brasures constitue une preuve de conformité aux exigences réglementaires applicables aux produits de brasage et de soudobrasage pour les installations de gaz concernées par l’arrêté du 2 août 1977 modifié « Règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d’hydrocarbures liquéfiés situées à l’intérieur des bâtiments d’habitation ou de leurs dépendances ».

La technique du brasage capillaire est une méthode très largement utilisée pour assembler les tubes en cuivre. Si le brasage dit "fort" évoque immanquablement une impression de solidité, le brasage dit "tendre" n'en est pas moins une méthode des plus efficaces pour réaliser la liaison de deux éléments en cuivre.

L'assemblage de base est l'assemblage par brasage capillaire avec ou sans raccord intermédiaire.

Le brasage tendre se réalise avec un métal d'apport dont le point de fusion est d'environ 250°C. Ce procédé donne un assemblage disposant de caractéristiques mécaniques élevées et a l'avantage de ne pas mettre en jeu des températures élevées.