La longévité d'une installation est essentiellement dépendante de la qualité et des soins des travaux d'assemblage et de pose des canalisations. En particulier, il y a lieu de tenir le plus grand compte des techniques d'assemblage des tubes, de la façon dont les canalisations seront soutenues, de la possibilité d'assurer au tube une libre dilatation et contraction en fonction des variations de température, des prescriptions particulières concernant certains interdits qui présentent potentiellement un préjudice à l'ensemble de l'installation.

L'assemblage de base est l'assemblage par brasage capillaire avec ou sans raccord intermédiaire.

Le brasage tendre se réalise avec un métal d'apport dont le point de fusion est d'environ 250°C. Ce procédé donne un assemblage disposant de caractéristiques mécaniques élevées et a l'avantage de ne pas mettre en jeu des températures élevées.