L'arrêté du 26 septembre 2006 relatif "à la réalisation et à la mise en œuvre des canalisations de gaz à l'intérieur des bâtiments d'habitation ou de leur dépendance" autorise l'utilisation des raccords à sertir dans les réseaux dédiés au gaz.

Les raccords à sertir en cuivre pour les installations de gaz, bien que d'apparence classique, ne sont pas tout à fait identiques à leurs cousins pour la distribution d'eau :

L'assemblage de base est l'assemblage par brasage capillaire avec ou sans raccord intermédiaire.

Le brasage tendre se réalise avec un métal d'apport dont le point de fusion est d'environ 250°C. Ce procédé donne un assemblage disposant de caractéristiques mécaniques élevées et a l'avantage de ne pas mettre en jeu des températures élevées.